Chaque jour, France Bleu Loire Océan s’intéresse à la reprise économique dans la région vendéenne. Ce vendredi 29 mai 2020, elle a fait un gros plan sur Digitemis et son activité pendant le confinement. L’ interview de Ludovic de Carcouët, dirigeant de la société, est à découvrir en audio :

Extrait :

« Beaucoup de nos clients ont eu recours au télétravail. Il a fallu sécuriser les VPN, ses tunnels virtuels qui permettent d’accéder au bureau depuis son domicile. […] Les réflexions que nos clients pouvaient avoir sur des évolutions ont finalement été accélérées. » (Ludovic de Carcouët, PDG de Digitemis).

Découvrez cet article en intégralité (à lire et à écouter) ici ! [Source : Site France Bleu, vendredi 29 mai 2020]

Le télétravail peut rendre nos entreprises plus vulnérables face aux cyberattaques. En effet, nos ordinateurs personnels dans le cadre du travail nous expose à davantage de risques. Alors, ayez les bons réflexes ! Contactez nos équipes pour sécuriser le travail à distance :
tests d’intrusion externes en boîte noire sur un point d’entrée VPN, du RDS…
• découverte et scans préliminaires du périmètre exposé
• audit cybersécurité de l’exposition sur Internet de marques

Il faut assurer la continuité des services essentiels (OIV). Consultez notre site web pour en savoir plus sur nos solutions de sécurisation de vos systèmes d’information.

Je partage

Derniers articles

miniature article interet legitime europe

La notion d’intérêt légitime au cœur d’un débat européen

En 2020, l’Autorité de Protection néerlandaise a sanctionné une société de diffusion de matchs de football pour violation des règles de protection des données personnelles. Cette décision a provoqué un débat européen autour de la notion d’intérêt légitime. Alice Picard, notre juriste consultante Protection des Données, revient dans le détail sur les ressorts de ce débat.

Lire l'article
edito digitemis par ludovic de carcouet avril 2022

L’édito de Digitemis, par Ludovic de Carcouët (juin 2022)

Cyber humanum est : l’édito de Ludovic de Carcouët, CEO de Digitemis (juin 2022). L’édition 2022 du Forum International de la Cybersécurité (FIC) qui s’est déroulée à Lille la semaine dernière a montré que le facteur humain demeure le socle d’une politique cyber efficace et ambitieuse. L’humain reste le meilleur garant de la solidité et de la continuité d’un écosystème grâce à son savoir-faire, à sa réflexion, à ses compétences, à sa capacité d‘innovation et de réponse aux problématiques technologiques qui se posent. Il est le plus à même de réguler son rapport à la machine et de doser son usage.

Lire l'article