Découverte le week-end dernier : une cyberattaque d’envergure frappe plusieurs ministères, des infrastructures essentielles et le secteur privé aux États-Unis. L’attaque aurait débuté en mars 2020, par le biais d’une mise à jour d’un logiciel de surveillance développé par une entreprise du Texas, SolarWinds, utilisé par des dizaines de milliers d’entreprises et d’administrations dans le monde. Elle s’est poursuivie durant des mois avant d’être découverte par FireEye, lui-même victime de cyberattaques la semaine dernière… En parallèle, la multiplication, depuis mai 2020, des sinistres consécutifs aux ransomwares affole les dirigeants et semble ne devoir épargner personne. Ce contexte morose, renforcé par la pandémie Covid 19, ne doit pas laisser s’installer la résignation en matière de cybersécurité. Au contraire, le succès dans la protection des actifs est plus que jamais une priorité. Nous ne pouvons plus ignorer le facteur temps dans l’urgence d’agir !

Digitemis garde son cap et continue à miser sur l’innovation de rupture, seule capable d’accélérer la transition et d’accompagner la transformation d’un monde, qui est devenu dépendant du bon fonctionnement des Systèmes d’Information (SI). Oui, nous nous soucions de la résilience des organisations et de l’impact que nous pouvons avoir sur elle. Nous avons même fait de ces préoccupations le moteur de notre créativité. Par ailleurs, toujours engagés dans la bataille pour la souveraineté numérique européenne, nous avons rejoint le consortium Hexatrust.

Toutes nos équipes contribuent à instaurer de la confiance entre les acteurs, désormais irrémédiablement interdépendants. Que ceci passe par l’outillage complet et collaboratif des processus de cybersécurité, par nos prestations de tests d’intrusion ou de Red Team, ou bien par l’accompagnement sur des sujets techniques ou de protection des données personnelles. La reconnaissance de nos clients conforte notre vision, nous donne foi en l’avenir et nous encourage à continuer d’innover.

Au service de ces enjeux stratégiques, toute la Digiteam restera mobilisée en 2021, pour réaliser ses ambitions de leadership et de réussite.

Belle année 2021 !

Je partage

Derniers articles

miniature article interet legitime europe

La notion d’intérêt légitime au cœur d’un débat européen

En 2020, l’Autorité de Protection néerlandaise a sanctionné une société de diffusion de matchs de football pour violation des règles de protection des données personnelles. Cette décision a provoqué un débat européen autour de la notion d’intérêt légitime. Alice Picard, notre juriste consultante Protection des Données, revient dans le détail sur les ressorts de ce débat.

Lire l'article
edito digitemis par ludovic de carcouet avril 2022

L’édito de Digitemis, par Ludovic de Carcouët (juin 2022)

Cyber humanum est : l’édito de Ludovic de Carcouët, CEO de Digitemis (juin 2022). L’édition 2022 du Forum International de la Cybersécurité (FIC) qui s’est déroulée à Lille la semaine dernière a montré que le facteur humain demeure le socle d’une politique cyber efficace et ambitieuse. L’humain reste le meilleur garant de la solidité et de la continuité d’un écosystème grâce à son savoir-faire, à sa réflexion, à ses compétences, à sa capacité d‘innovation et de réponse aux problématiques technologiques qui se posent. Il est le plus à même de réguler son rapport à la machine et de doser son usage.

Lire l'article