Digitemis prévoit de doubler son chiffre d’affaires en 2018

Trois ans après sa création, Digitemis devrait clore son exercice 2017 sur un chiffre d’affaires aux alentours d’1 M€. « Nous sommes un modèle de startup un peu atypique. Nous sommes sur une croissance à 3 chiffres depuis la création et nous sommes rentables », se félicite Ludovic de Carcouët, créateur de la jeune pousse vendéenne spécialisée dans la cybersécurité et la protection des données personnelles. Pour faire face à cette forte croissance, qui lui a d’ailleurs valu de décrocher le Pass French Tech, la startup (20 salariés) est en phase de recrutements. « Nous sommes sur un rythme d’un à deux recrutements par mois. Nous devrions être une trentaine de salariés début 2018. »

Prise de consciences

Et c’est un boulevard qui s’ouvre encore à elle. « Il y a une prise de conscience de plus en plus forte des enjeux », constate Ludovic de Carcouët. Pour répondre à la demande, la startup, qui teste la vulnérabilité de systèmes et aide les entreprises à se mettre en conformité avec la réglementation sur la protection des données, prévoit d’ailleurs de doubler ses effectifs et son chiffre d’affaires en 2018.

Un ADN particulier

Mais si Digitemis profite d’un marché porteur, avec une réglementation qui est en train d’être harmonisée au niveau européen, elle tire aussi sa force de son positionnement. « Nous avons un ADN particulier qui séduit nos clients. Notre équipe est composée d’ingénieurs mais aussi de juristes. » Un ADN qui lui permet de rayonner largement au-delà du territoire. D’autant que la startup a pour elle d’être qualifiée par l’Anssi (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information), ce qui lui permet d’intervenir sur des sites sensibles, et d’avoir déjà décroché 6 labels de la Cnil (Commission nationale de l’informatique et des libertés). Implantée à La Merlatière, Digitemis a ouvert un bureau à Nantes et à Paris.

Florence LE NEVÉ

Source : Agence API

Je partage

Derniers articles

miniature article mission exploratoire metavers

Développement du métavers : ce que dit le rapport de la mission exploratoire

Initiée par plusieurs ministères (dont ceux de l’Économie et de la Culture), la mission exploratoire sur le développement des métavers a récemment rendu son rapport et ses conclusions. Les auteurs de ce rapport ont établi des constats, identifié les enjeux sous-jacents et émis des propositions sur le sujet. Décryptage par Alice Picard, notre juriste consultante en protection des données.

Lire l'article
miniature accord etats unis europe

Accord entre l’Union européenne et les États-Unis sur le transfert de données : jamais deux sans trois ?

Début octobre 2022, les États-Unis ont ouvert la voie à un nouvel accord renforçant la protection et le transfert des données personnelles avec l’Europe. Notre experte Marie Pontrucher fait un point complet sur les relations entre les États-Unis et l’Union européenne concernant le marché de la donnée.

Lire l'article