Digitemis présent à l’Université des DPO par l’AFCDP

AFCDP logo

Le mercredi 24 janvier 2018 l’AFCDP organise la 12e Université des DPO (anciennement Université des CIL), l’événement incontournable des professionnels de la conformité à la loi Informatique et Libertés et au RGPD, à la Maison de la Chimie, à Paris.

Cette manifestation bénéficie du soutien des sociétés CNP Assurances, Ageris Priv@cy, Squire Patton Boggs, Actecil, Digitemis, Devoteam, Mathias Avocats, Oxalia Data Protection, ISEP Formation Continue, Formind, DPO Consulting, DPM, Conscio Technologies, OEil pour OEil, BRM Avocats, Deloitte.

Nos experts interviendront sur la thématique suivante :

Durées de conservation : la purge automatique des données nous sauvera-t-elle ? – Anne-Sophie CASAL, juriste protection des données personelles, Pierre DEBARY, ingénieur cybersécurité, Digitemis
L’un des principes fondateur du RGPD – comme il l’était pour la directive de 1995 – dispose qu’une fois que l’objectif poursuivi par le traitement est atteint, il n’y a plus lieu de conserver les données et qu’elles doivent être supprimées. Si chacun connait la difficulté à définir la « bonne » durée de conservation des données, encore faut-il qu’un processus de purge ait été défini… et réellement mis en œuvre sur le terrain afin d’assurer l’effacement irrémédiable des informations traitées. Ce même processus peut-il être utilisé lors d’une demande de « droit à l’oubli » ou de demande de suppression ponctuelle, sur demande ? Durant cette intervention, émaillée d’exemples pratiques et animée par un CIL, un ingénieur SSI et un juriste, seront présentées les axes de réflexion à suivre pour se conformer aux durées de rétention règlementaires et contractuelles, combinant politique de suivi, de contrôle et de purge des traitements. Quelle organisation faut-il mettre en place ? Quelles techniques permettent de suivre efficacement le cycle de vie des données ? Quelles garanties suis-je en mesure de fournir aux autorités de contrôle ? Combien de temps faut-il consacrer à cette tâche récurrente ?

Venez nous retrouver partir de 8h30 à la Maison de la chimie, 28 Rue Saint-Dominique, 75007 Paris, pour échanger avec nos spécialistes et récupérer votre « petit cadeau » vous permettant d’améliorer votre sécurité au quotidien.

[mapsmarker marker= »6″]

Je partage

Derniers articles

miniature article interet legitime europe

La notion d’intérêt légitime au cœur d’un débat européen

En 2020, l’Autorité de Protection néerlandaise a sanctionné une société de diffusion de matchs de football pour violation des règles de protection des données personnelles. Cette décision a provoqué un débat européen autour de la notion d’intérêt légitime. Alice Picard, notre juriste consultante Protection des Données, revient dans le détail sur les ressorts de ce débat.

Lire l'article
edito digitemis par ludovic de carcouet avril 2022

L’édito de Digitemis, par Ludovic de Carcouët (juin 2022)

Cyber humanum est : l’édito de Ludovic de Carcouët, CEO de Digitemis (juin 2022). L’édition 2022 du Forum International de la Cybersécurité (FIC) qui s’est déroulée à Lille la semaine dernière a montré que le facteur humain demeure le socle d’une politique cyber efficace et ambitieuse. L’humain reste le meilleur garant de la solidité et de la continuité d’un écosystème grâce à son savoir-faire, à sa réflexion, à ses compétences, à sa capacité d‘innovation et de réponse aux problématiques technologiques qui se posent. Il est le plus à même de réguler son rapport à la machine et de doser son usage.

Lire l'article