Digitemis à l’UTHD 2020 : rendez-vous le 21 octobre !

Digitemis sera à l’UTHD 2020 (Université du Très Haut Débit) au Centre des Congrès Les Atlantes des Sables d’Olonne le mercredi 21 octobre prochain.

Suite à la crise sanitaire, le mode de travail a très vite évolué, avec les contraintes associées. De nouvelles priorités sont nées, comment pourrons-nous y répondre ?

La place centrale du numérique sous tous ses aspects ne peut être négligée. Cette période de crise et de changements a aussi pu faire naître de nouvelles opportunités, c’est l’occasion d’en discuter.

DIGITEMIS à l'UTHD 2020

Pour rencontrer Digitemis à l’UTHD 2020, rendez-vous à l’atelier F3 –  » French Tech/Tech & Fab, en quête de relais de croissance et de développement ».

Les intervenants :

Janick Valbousquet, co-gérant, 4Cad Group (44), Animateur

Gabriel Raffour, Directeur, Daher Lab (Fr – 44), Intervenant

Ludovic de Carcouët, CEO Digitemis, Intervenant

Christophe Camaret, Président de Chastagner Delaize, ReStaart Tech/Chastagner Delaize (72), Intervenant

Bruno Bouygues, président, Groupe Gys (53), Intervenant

Agnès Chapsal, co-fondatrice de ReStaart ReStaart Tech / Chastagner Delaize (72), Intervenante

Retrouvez le programme de l’événement

Je partage

Derniers articles

miniature article interet legitime europe

La notion d’intérêt légitime au cœur d’un débat européen

En 2020, l’Autorité de Protection néerlandaise a sanctionné une société de diffusion de matchs de football pour violation des règles de protection des données personnelles. Cette décision a provoqué un débat européen autour de la notion d’intérêt légitime. Alice Picard, notre juriste consultante Protection des Données, revient dans le détail sur les ressorts de ce débat.

Lire l'article
edito digitemis par ludovic de carcouet avril 2022

L’édito de Digitemis, par Ludovic de Carcouët (juin 2022)

Cyber humanum est : l’édito de Ludovic de Carcouët, CEO de Digitemis (juin 2022). L’édition 2022 du Forum International de la Cybersécurité (FIC) qui s’est déroulée à Lille la semaine dernière a montré que le facteur humain demeure le socle d’une politique cyber efficace et ambitieuse. L’humain reste le meilleur garant de la solidité et de la continuité d’un écosystème grâce à son savoir-faire, à sa réflexion, à ses compétences, à sa capacité d‘innovation et de réponse aux problématiques technologiques qui se posent. Il est le plus à même de réguler son rapport à la machine et de doser son usage.

Lire l'article