Agenda : les rendez-vous Digitemis de septembre 2021

Découvrez notre agenda de la rentrée 2021, avec au programme :

– Du 7 au 9 septembre : en tant que Partenaire du FIC (Forum International de la Cybersécurité) 2021 à Lille, vous pourrez nous retrouver tout au long du salon sur le stand A7-12 sur le pavillon HEXATRUST. N’hésitez pas à prendre, dès à présent, rendez-vous avec nos contacts Digitemis présents sur place

🔹 Mercredi 8 septembre de 16h à 17h : Ludovic De Carcouët (CEO de Digitemis) participera à la table ronde « Comment faire de la conformité un pilier de la cybersécurité ? » animée par Gerome Billois (Wavestone), avec la présence de Paul Frausto (Michelin), Gaston Gautreneau (CNIL) et Vincent Desroches (ANSSI).

– 21 septembre : nous serons présents à la Nantes Digital Week 2021. Nous y coanimerons l’atelier « Sécurité informatique en entreprise » avec Odiwi, de 9h à 11h (Atelier by CA à Nantes). Entrée libre. En savoir plus

– 27 septembre : Digitemis participera au Journée souveraineté numérique.

Je partage

Derniers articles

Illustration de sécurité WordPress avec logo central et éléments numériques de sécurité

Renforcer la sécurité WordPress, du développement des plugins à la configuration serveur

Il y a peu, dans le cadre de recherches sur des plugins WordPress, notre pentester Vincent Fourcade a découvert une injection de code, côté client, dans un module du célèbre CMS. Celle-ci fut vérifiée et validée par les équipes de WPScan. Aujourd’hui, une CVE lui a été attribuée. L’occasion de revenir aujourd’hui sur la sécurité, au sens large, dans le CMS WordPress, que ce soit au niveau de la couche applicative, de la configuration du serveur ou du bureau. C’est parti !

Lire l'article

Analyse des Métriques XSS : comprendre l’Impact des injections de code côté client

Lors des tests d’intrusion, l’injection de code côté client est généralement plus aisée à découvrir qu’une injection côté serveur. Le nombre de paramètres dynamiques transitant du back au front, la difficulté d’échapper correctement à l’entrée et à la sortie et la multitude d’encodage liés à l’affichage peuvent être des vrais casse-têtes pour qui souhaite faire la chasse à la XSS. Le JavaScript malveillant semble ainsi avoir de beaux jours devant lui. Cependant, il n’est pas rare qu’à l’issu de l’audit, la criticité d’une telle injection découle directement de la configuration des cookies présents sur l’application. En effet, l’absence de l’attribut HttpOnly majore irrémédiablement les risques liés à ce type d’attaque. Néanmoins, cela signifie-t-il que la présence de cet attribut doive absolument amenuiser la criticité d’une injection ?

Lire l'article