Les RDV DIGITEMIS Septembre 2021

Découvrez notre agenda de la rentrée 2021, avec au programme :

– Du 7 au 9 septembre : en tant que Partenaire du « FIC » (Forum International de la Cybersécurité) 2021 à Lille, vous pourrez nous retrouver tout au long du salon sur le stand A7-12 sur le pavillon HEXATRUST. N’hésitez pas à prendre, dès à présent, rendez-vous avec nos contacts Digitemis présents sur place

Nos deux temps forts :

🔹 Mercredi 8 septembre, de 11h00 à 12h00 : « Démonstration Make IT Safe : évaluez et pilotez la conformité de vos fournisseurs »

🔹 Mercredi 8 septembre de 16h00 à 17h00 : Ludovic De Carcouet (CEO de Digitemis) participera à la table ronde “Comment faire de la conformité un pilier de la cybersécurité ?” animée par Gerome Billois (WAVESTONE), avec la présence de Paul Frausto (Michelin), Gaston Gautreneau (CNIL) et Vincent Desroches (ANSSI).

– 21 septembre : nous serons présents à la Nantes Digital Week 2021. Nous y coanimerons l’atelier « Sécurité informatique en entreprise » avec Odiwi, de 9h à 11h (Atelier by CA à Nantes). Entrée libre. En savoir plus

– 27 septembre : DIGITEMIS participera au Journée souveraineté numérique le 27 septembre 2021.

Je partage

Derniers articles

Cybersécurité

Cybercriminalité d’hier et d’aujourd’hui

Quelles étaient les prémices de ces guerres et crimes d’Internet ? Qui étaient les premières personnes à détourner l’outil pour leur usage ? Comment l’image du « nerd » adolescent dans son garage a laissé la place aux « cybersoldats » agissant dans l’ombre d’une organisation illégale ou au contraire dans le cadre de fonctions étatiques tout à fait légitime ? Mais surtout comment se protéger et faire évoluer nos méthodes de défense face à cette affliction ? Nous retraçons l’Histoire de la cybercriminalité, d’hier et d’aujourd’hui.

Lire l'article

Privacy

Traitement de données publiquement accessibles sur internet : la mise en demeure de Clearview AI par la CNIL

La CNIL met en demeure la société Clearview AI de cesser d’ici deux mois la collecte et l’usage de photo et vidéos publiques aspirées sur Internet pour alimenter son logiciel de reconnaissance faciale.

Lire l'article